Conseils pratiques

SFAC illustration

 

Les conseils pour  une bonne visibilité

Voir et être vu… En automobile ces deux éléments sont essentiels pour votre conduite. Des ampoules aux essuie-glaces, en passant par le 3e feu stop, nombreuses sont les solutions pour améliorer votre visibilité et gagner en sécurité au volant.

Retour Haut

 

Quand changer les ampoules ?

Basiquement, quand l’une d’entre elles est défectueuse.
Mais on peut aussi décider d’en changer pour gagner en visibilité, en confort de conduite et en sécurité.

Il est en effet possible d’obtenir jusqu’à 30% de lumière en plus sur la route avec des ampoules homologuées spécifiques.

 

Conseils utiles :

Il est nécessaire de changer les 2 ampoules en même temps, nettoyez vos feux et vitres, vérifiez le niveau du liquide lave glace, vérifiez l’état des balais d’essuie-glace et enfin vérifiez le système de désembuage et de dégivrage.
Vous êtes tenu d’avoir un coffret complet dans votre véhicule. La loi impose en effet d’être en mesure de remplacer n’importe quelle ampoule défectueuse immédiatement.

Retour Haut

 

Quand changer les balais d’essuie-glace ?

Ils sont à remplacer en moyenne chaque année et plus généralement dès que l’essuyage du pare-brise se dégrade :

- apparition de fines lignes d’eau
- zones de non-essuyage
- mouvements saccadés
- bruits
Par mesure de sécurité, contrôlez vos balais d’essuie-glace tous les 6 mois.

Retour Haut

 

Quand changer les pièces de suspension ?

La suspension a un rôle essentiel dans votre sécurité au volant : elle plaque vos roues au sol dans toutes les conditions de route et stabilise votre voiture dans les phases de freinage/accélération. C’est un élément particulièrement technique, dans lequel de nombreuses pièces interviennent.

Retour Haut

 

Quand changer les amortisseurs ?

Ils sont à changer environ tous les 20 000 kms.
Il faut les faire vérifier sur banc électronique ou visuellement tous les 10 000 kms, car l’huile qu’ils contiennent perd de son efficacité avec le temps. Les amortisseurs s’usent progressivement, et le conducteur a tendance à adapter sa conduite sans s’en rendre compte.

 

Bon à savoir :

Les amortisseurs sont une des trois composantes du triangle de sécurité, avec les freins et les pneumatiques. Lorsqu’ils sont usés, la durée de vie de ces autres pièces est également diminuée.

Retour Haut

 

Technologie gaz ou hydraulique ?

L’efficacité des amortisseurs gaz est supérieure à ceux qui fonctionnent uniquement avec la technologie hydraulique (huile). Leur réponse est immédiate et offre une meilleure tenue de route et une diminution des distances de freinage.
Les autres pièces liés aux amortisseurs :
Les ressorts : ils doivent être remplacés tous les 100 000 kms, mais certaines voitures les usent plus rapidement.
La coupelle d’amortisseurs : Pièce à changer en même temps que vos amortisseurs. Elle subit en moyenne 1 million de rotations en 80 000 kms.
Kit de protection amortisseurs : Pièce à changer en même temps que vos amortisseurs.

Retour Haut

 

Quand changer les pièces de train roulant ?

Rotules de direction et suspension : soyez attentif aux symptômes suivants : usure trop rapide des pneumatiques, mauvaise tenue de route, vibration dans la direction ou encore direction bruyante.

 

Bon à savoir :

N’oubliez pas d’effectuer un contrôle de géométrie lorsque vous changez les bras ou les triangles de suspension, les rotules et parfois même les amortisseurs.

Quand changer les pièces de transmission ? (cardan, soufflet, roulement…)
La transmission c’est l’ensemble des pièces qui utilisent et transmettent l’énergie du moteur pour mettre les roues d’une voiture en mouvement. Ce sont des pièces d’usure dont la plus connue est appelée cardan.

Retour Haut

 

Quand changer le cardan ?

Durée de vie moyenne : 80 000 kms.
A remplacer lorsque vous constatez l’un des symptômes suivant : bruits et claquements au démarrage, à l’accélération / décélération et en virage, présence de graisse à l’intérieur de la jante.
Contrôle : maintenez votre véhicule braqué à fond pour détecter un claquement.

Retour Haut

 

Quand changer les soufflets ?

Le soufflet contient une réserve de graisse indispensable au bon fonctionnement du cardan.
Remplacez-le lorsqu’il est percé ou craquelé.

Retour Haut

 

Quand changer les roulements et les joints spi ?

Tous les 100 000 kms. Les roulements sont essentiels à la transmission de la motricité et au bon fonctionnement des pièces en mouvement de votre véhicule. A vérifier régulièrement.

Retour Haut

 

Quand changer l’embrayage ?

Organe qui permet le démarrage, l’arrêt et la transmission du mouvement de rotation entre le moteur et la boîte de vitesses. Composé de 2 plateaux et d’une butée, c’est un organe essentiel au bon fonctionnement du véhicule. Il est à remplacer quand les vitesses sont dures à passer, les reprises difficiles, qu’il y a du patinage et de la perte de puissance.

 

Bon à savoir :

Pour un résultat optimal, il est conseillé de changer le kit complet (disques, mécanisme et butée) plutôt que de ne changer qu’un seul de ces éléments.

Retour Haut

 

Votre batterie

Les éléments du circuit de charge d’une voiture (batterie, démarreur, alternateur) sont tellement liés qu’il est souvent difficile de déterminer au premier coup d’œil lequel de ces organes est responsable d’une panne de démarrage. D’où la nécessité d’une bonne expertise pour intervenir sur cette chaîne de pièces techniques.

Retour Haut

 

Quand changer votre batterie ?

Une batterie a une durée de vie moyenne de 3 à 4 ans. La plupart du temps, elle " annonce " sa fin proche par une faiblesse au démarrage.

C’est en général la sulfatation interne qui a raison de votre batterie, en réduisant progressivement sa capacité de stockage d’énergie. C’est pourquoi une batterie en fin de vie n’est plus sensible à la recharge.

 

Bon à savoir :

Ce sont les petits parcours qui sont les plus consommateurs d’énergie : 10 kms sont nécessaires pour regagner l’énergie fournie par la batterie au démarrage.

Les évolutions technologiques font qu’il est de plus en plus difficile d’intervenir soi–même sur une batterie (difficulté d’accès, complexité de l’électronique). En cas de doute, il est préférable de confier l’intervention à un spécialiste.

Les batteries spécifiées " sans entretien " peuvent tout de même nécessiter un contrôle et une remise à niveau réguliers !

Retour Haut

 

Comment charger une batterie ?

Nous avons conçu une gamme complète de chargeurs de batterie adaptés à tous les usages et tous les types de véhicules, y compris les véhicules anciens, les bateaux et les motos.

Pour charger votre batterie :

  • Installez–vous dans un local aéré.
  • Retirez toujours les bouchons pendant la charge.
  • Complétez le niveau d’électrolyte. (eau distillée uniquement) si nécessaire : 10 à 12 mm au-dessus des plaques.
  • Utilisez un chargeur adapté à la batterie (puissance variable).

Sachez qu’il est préférable de charger une batterie doucement (environ 10 heures), avec un courant de charge d’une intensité égale à 1/10ème de la capacité de la batterie.

Par exemple : pour une batterie de 70 ampères, réglez l’intensité de la charge sur 7 ampères et rechargez la batterie 10 heures.

Retour Haut

 

Vos bougies

L’allumage est un élément technique en perpétuelle évolution technologique. Les bougies par exemple sont des pièces techniques très pointues. Les véhicules modernes nécessitent un allumage performant et résistant tant dans le temps que dans des conditions climatiques extrêmes.

Retour Haut

 

Quand changer les bougies d’allumage ?

Les bougies ont une durée de vie de 30 000 à 60 000 kms.
Vérifiez-les tous les 10 000 kms et soyez attentifs au fonctionnement du moteur : lorsqu’une bougie est perlée, le moteur continue de fonctionner mais il a des ratés, la voiture perd en reprise et surconsomme.

 

Bon à savoir :

La bougie est une pièce très sollicitée : elle effectue 1500 étincelles par minute pour un régime moteur moyen de 3000 tours/mn et subit une température de combustion d’environ 2500°C !
Lors du remplacement des bougies, respectez l’indice thermique préconisé par le constructeur.

Retour Haut

 

Quand changer les bougies de préchauffage ?

Elles ont pour rôle de préchauffer le moteur diesel pour déclencher l’auto-inflammation du carburant lors du démarrage. Elles sont à remplacer dès que vous constatez un allongement anormal de la phase de préchauffage ou que votre véhicule émet des fumées importantes lors d’un démarrage à froid.
Durée de vie moyenne 60 000 kms.

Les autres composants de l’allumage :

La bobine : Elle transforme la tension de la batterie en courant haute tension : de 12 V à 25 000 V

Les rupteurs / condensateurs : Egalement appelés vis platinées, les rupteurs suspendent de manière discontinue la mise à la masse du courant primaire de la bobine. En cas de panne, il est conseillé de changer simultanément le condensateur, sous peine de destruction des contacts.

 

Bon à savoir :

Sur les véhicules récents, un allumage transistorisé remplace l’ensemble rupteurs / condensateurs. Cette technologie ne demande pratiquement plus d’intervention.

Le faisceau d’allumage : Remplacez-le tout les 50 000 kms : un faisceau usé entraîne des fuites électriques qui peuvent perturber les composants électroniques de votre voiture ainsi que le catalyseur.

Retour Haut

 

Le freinage : les symptômes d'usure

  • Le voyant du freinage s'allume sur votre tableau de bord.
  • Grincements, bruits aigus, bruits de feraille, claquements ou vibrations lorsque vous freinez. 
  • Vous êtes obligé d'appuyer plus fort sur la pédale de frein. 
  • Votre véhicule se déporte sur un côté lors du freinage. 
  • Votre pédale s'enfonce dans le vide.

Retour Haut

 

Quand faut-il changer vos freins ?

  • L'état d'usure du système de freinage influe directement sur les distances de freinage et donc sur votre sécurité. Pour vous garantir une sécurité maximale, suivez les recommandations suivantes:
  •  Pièces à contrôlerA changer plaquettes Tous les 10 000 kms Tous les 30 000 kms Lorsque le voyant d'alerte du tableau de bord s'allume Lorsque leur épaisseur atteint la limite d'usure définie par le fabricant. DisquesA chaque changement de plaquettes et au minimum Lorsque leur épaisseur atteint la limite d'usure définie par le fabricant.Lorsque le disque est voilé, fendillé, profondément rayé ou oxydé.  Garnitures de freins
     à tambour Tous les 20.000 kms Lorsque leur épaisseur a diminué d'environ 70%.  TamboursA chaque changement de garnitures Lorsque leur épaisseur atteint la limite d'usure définie par le fabricant.Lorsque le tambour est rayé, ovalisé, fêlé...  Liquide de freins
     (niveau et qualité)
  • A chaque changement de plaquettes et au minimum
    tous les 10000 kms. A vidanger tous les 40000 kms ou tous les 2 ans.
  • Afin de garantir un freinage parfait, il est impératif : 
  • De toujours monter des plaquettes neuves lorsque vous changez les disques.
  • De remplacer en même temps les mâchoires, les cylindres et les ressorts des freins arrières.

Retour Haut

 

Votre échappement

La diminution des nuisances sonores et de la pollution automobile est au cœur de la problématique de l’environnement. L’échappement n’est plus un simple système d’évacuation des gaz issus de la combustion : il contribue désormais à la filtration des gaz et à la réduction des émissions polluantes, aujourd’hui grâce au catalyseur, demain avec les innovations à venir, comme le filtre à particules… Ces évolutions font qu’il devient aujourd’hui plus complexe de diagnostiquer un défaut d’échappement.

Retour Haut

 

Quand changer l’échappement ?

A remplacer en cas de bruit important, de fumée et de surconsommation de carburant. Un échappement a une durée de vie moyenne de 80 000 kms. Le silencieux doit être vérifié moteur en marche, cela permet de se rendre compte rapidement de son état (fuites, bruits).

 

Bon à savoir :

Les trajets courts et occasionnels sollicitent davantage l’échappement.
L’usure d’un pot est plus rapide sur un véhicule âgé. Par exemple, un échappement durera 5 ans sur un véhicule neuf et 2 à 3 ans sur un véhicule de plus de 5 ans.

Retour Haut

 

Quand changer de pot catalytique ?

Le catalyseur diminue la toxicité des gaz d’échappement grâce à un procédé chimique qui a une durée de vie limitée : 120 000 kms ou 8 ans. Soyez attentif à la surconsommation du véhicule, à la pollution et aux fumées en sortie d’échappement. Effectuez dans ce cas un contrôle de pollution, seul véritable moyen de vérifier l’état du catalyseur.

 

Bon à savoir :

Le catalyseur n’est efficace que quelques minutes après le démarrage : il doit en effet atteindre les 300°c.
Le catalyseur est une pièce fragile : attention aux chocs thermiques (flaques d’eau) ou aux chocs physiques (objets).

Retour Haut